Run – Round 2

Et donc celles-là prennent des vacances (pas forcément méritées mais bon)

Et donc celles-là prennent des vacances (pas forcément méritées mais bon)

Je sens que vous allez être déçus…. mais je ne suis pas allée courir ce weekend (oui, je sais la surprise est totale).

Alors attention, je n’abandonne pas et ça n’est pas par flemmardise aigüe que j’ai renoncé. Le truc c’est que le weekend dernier j’ai fait ma petite séance de running sur la plage et après ça j’ai eu, pendant 5 jours, mal aux pieds .

 

Je la fais courte, mes chaussures sont trop petites en fait je crois.

 

Ça c’est donc le constat… et le résultat c’est qu’il me faut une nouvelle paire si je veux continuer à courir sans risquer d’y laisser des orteils (comment ça j’exagère??).

Et comme le hasard fait bien les choses, tout ça m’arrive en pleine période de soldes. Du coup, hop une commande plus tard chez Zalando, je devrais pas tarder à recevoir un carton plein de runnings à essayer.

Alors, je sais qu’il ne faut pas choisir une paire parce qu’elle est jolie… mais franchement c’est ce que j’ai fait (un peu). Je ne suis qu’une coureuse du dimanche donc le challenge number one pour le moment c’est la motivation. L’amorti au niveau de mes chevilles et les articulations du genou si tu veux, c’est encore un peu loin de mes préoccupations…

Bon, pas de panique j’ai pas non plus acheté des chaussures de fitness.

Normalement avec mes prochaines baskets, je devrais être tellement assidue niveau jogging qu’il faudra vite que j’investisse dans une tenue plus adaptée… « the self-sustained bying act » ils appellent ça (ils devraient en tout cas).

 

Publicités

Let’s run!

Je suis tellement jalouse des super tenues de celles qui courent régulièrement! Mais, ça sera ma récompense....si jamais je tiens mes objectifs!

Je suis tellement jalouse des super tenues de celles qui courent régulièrement! Mais, ça sera ma récompense….si jamais je tiens mes objectifs!

Ca y est, pour la énième fois en quelques années, je me décide à me mettre à courir! Des tentatives il y en a eu, en particulier au moment où j’avais arrêté de fumer (il y a presque 3 ans maintenant). L’arrêt de la nicotine correspondait à une période assez stressante niveau boulot et, du coup, j’ai vraiment ressenti le besoin de courir à ce moment là (c’est peut-être la seule fois d’ailleurs où j’en avais davantage « besoin » qu’ « envie »). A cette époque-là j’habitais assez près du jardin des Tuileries donc c’était vraiment parfait!

Après notre déménagement dans le 17ème, et donc vers Monceau, j’ai clairement eu moins envie. Alors, ok j’étais enceinte et, en tant que grande professionnelle du sport, mon médecin m’avait déconseillé d’en faire. Si c’est médical alors… j’ai zappé le jogging et tout le reste (je m’étais lancée aussi dans l’aquabiking.. bon j’avais fait 2 séances je crois) . Et puis franchement vous avez vu le parc Monceau le matin avant le boulot ou en fin de journée?? C’est pire qu’aller à la piscine municipale en heure de pointe (ça aussi j’ai testé une année… ), c’est la file indienne!

Bref, retour à la case départ (avec, au passage, mon placard qui s’est enrichi d’une paire de nike roses qui, au final, ont davantage vu l’asphalte des trottoirs que la terre des sentiers de run!!). Et là, quoi de mieux que la nouvelle année pour reprendre de bonnes résolutions? ça fait déjà des mois que je bave devant toutes les photos avant/après des adeptes du BBG de Kayla Itsines  (tu connais pas le Bikini Body Guide!? lance instagram, tu vas voir des trucs surnaturels!) mais que, soyons honnêtes, je n’aurai ni le courage ni la forme physique nécessaire au suivi de son programme.

 

Donc, pour commencer « en douceur », je me suis lancée ce matin dans mon premier run de 2015, sur la plage (ah oui c’est ça aussi, en déménageant de Paris pour une ville en bord de mer, y’avait vraiment plus d’excuses possibles).

 

rainow

Franchement, quand tu vois ça et que tu es presque seule sur la plage… tu te dis que ça vaut quand même vraiment le coup!

Eh ben je me suis épatée. Bon, on s’emballe pas, j’ai pas fait un semi à 15km/h.. mais quand même. Je suis partie en me disant « ok, dans 15mn max tu rappliques à la maison, au bout de ta vie et en jurant qu’il faut décidément être vraiment con pour se lancer volontairement là dedans », et pas du tout! J’ai couru 30mn, fait un peu plus de 4km, et tout ça en y prenant plaisir (malgré quelques points de côté, ok j’avoue).

 

Bref, j’y ai vraiment pris plaisir et je ne regrette pas!

Et la motivation finale pour me lancer hors de chez moi à 9h ce matin par une température assez fraîche, je l’ai trouvé en repensant à tous les posts et mots d’encouragement d’Anne&Dubndidu (je suis fan de son instagram!) et aussi à Géraldine Dormoy (Café mode) qui avait publié un article sur les sept bonnes raisons pour aller courir (ici). Bref, je me rappelais que le plus dur, c’est d’y aller… après « c’est que du bonheur » (sans vouloir paraphraser nos amis de la télé-réalité)!

 

 

Oui, on peut m'applaudir... je suis tellement fière! (un peu d'auto-satisfaction n'a jamais fait de mal)

Oui, on peut m’applaudir… je suis tellement fière! (un peu d’auto-satisfaction n’a jamais fait de mal)